Étiquettes adhesives « le tri plus facile »

Citéo vient de dévoiler une nouvelle information en faveur du tri des déchets. À partir du 1er janvier 2022 et au plus tard le 9 mars 2023, les emballages ménagers et papiers graphiques devront porter la mention « le tri + facile ».

Etik Ouest, spécialiste de l’étiquette, fabrique vos étiquettes adhésives « le tri + facile » pour le recyclage.

Étiquettes adhésives « le tri + facile » : compatibilité avec le recyclage

Etik Ouest fabrique des étiquettes en faveur du recyclage en suivant les recommandations de l’éco-conception. Ces recommandations s’appuient sur quatre points : la composition de l’étiquette, l’adhésif, les encres et le taux de couverture de l’étiquette.

La composition de l’étiquette : le choix du matériau est important puisqu’il facilite la séparation de l’étiquette de son emballage lors du recyclage.

L’adhésif : il doit permettre à l’étiquette de se détacher de l’emballage.

Les encres : il est important de minimiser la quantité d’encre imprimée sur l’étiquette.

Le taux de couverture : le choix de la taille et de l’épaisseur de l’étiquette est capital. En effet, il réduit la quantité de matériaux mis en œuvre et facilite l’orientation de l’étiquette dans la bonne filière de recyclage lorsque le matériau d’étiquette est différent de celui-ci.

Aujourd’hui, chaque filière de recyclage : verre, papier-carton, plastique, métaux possède des procédés différents. De ce fait, l’éco-conception des étiquettes adhésives varie en fonction de l’emballage à recycler.

éco-conception étiquettes adhésives, Etik Ouest

Étiquettes adhésives : emballages ménagers en plastique et en papier-carton

Pour concevoir vos étiquettes adhésives respectueuses de l’environnement, Etik Ouest considère votre emballage. L’étiquette, posée sur du plastique ou du papier-carton, doit respecter certaines règles pour répondre aux recommandations de l’éco-conception.

Pour les emballages ménagers en plastique, il est important de s’interroger sur la densité de la matière de l’étiquette pour séparer l’étiquette, par flottaison.
A cela s’ajoute la lavabilité de l’adhésif. Si l’emballage est en PP, PE ou PEHD, il convient de choisir un adhésif lavable à température ambiante. En revanche, si l’emballage est en PET, il faut opter pour un adhésif lavable à 80°C pour que l’étiquette se détache de l’emballage lors du recyclage.
Il est préférable de choisir des encres non lavables pour ne pas perturber les eaux de lavages chez les recycleurs.
Enfin, le taux de couverture de l’étiquette doit être inférieur à 50% pour permettre le tri au moment de la détection.

Pour les emballages ménagers en papier-carton, les recommandations de l’éco-conception sont différentes.
Etik Ouest recommande une étiquette adhésive en papier qui permettra de recycler les fibres cellulosiques en même temps que l’emballage.
Quant à l’adhésif, il est préférable d’opter pour un adhésif peu fragmentable dans l’eau qui sera éliminé lors du recyclage.
Enfin, il est préconisé d’utiliser des encres sans couleurs vives dégorgeant dans l’eau pour limiter les impacts sur le procédé et avec peu ou pas d’huile(s) minérale(s) pour pérenniser le recyclage du papier-carton.

Quel que soit votre emballage, Etik Ouest fabrique vos étiquettes adhésives « le tri + facile » compatibles avec les différentes filières de recyclage !

étiquettes de tri, citéo, Etik Ou
ENTRER EN CONTACT AVEC UN COMMERCIAL

Vous cherchez des étiquettes « le tri + facile » ? Vous avez un projet d’étiquette recyclables ?
Contactez-nous ! Notre équipe saura vous guider pour vous orienter dans le choix des matières, des adhésifs, de l’impression et au niveau de la forme de découpe.